Andreas Wolf

Basse

D'origine allemande, Andreas Wolf est un invité régulier des grands Opéras et salles de concert du monde. Il travaille avec des chefs tels que William Christie, René Jacobs, Marcus Creed, Helmut Rilling, Jérémie Rhorer, Raphaël Pichon, Peter Dijkstra, Jean-Christophe Spinosi, Alessandro De Marchi, Jordi Savall, Eduardo López Banzo, Andreas Spering, Paul Goodwin, Bertrand de Billy et Sylvain Cambreling.

Guglielmo dans Cosi fan tutte au Teatro Real de Madrid, à La Monnaie de Bruxelles et au Wiener Festwochen de Michael Haneke, il revient à La Monnaie en tant que Leporello dans Don Giovanni, à Madrid en tant que Figaro dans Le Nozze di Figaro, et au Bayerische Staatsoper Munich, en tant que Truffaldin dans Ariadne auf Naxos, Zuniga dans Carmen et Paolo Calvi dans une nouvelle production de Die Gezeichneten.

Parmi ses rôles à l’opéra, citons Leporello à la salle de concert Tchaïkovski de Moscou, Papageno dans Die Zauberflöte au Grand Théâtre de Genève, Figaro à l’Opéra national de Strasbourg, Falke dans Die Fledermaus, Jupiter dans Platée et Leporello, tous à l’Opéra de Stuttgart, Elviro dans Serse de Haendel au Theater an der Wien, Zoroastre dans Orlando au Scottish Opera et au Komische Oper Berlin, Man / Ephraimite au concert dans Moses und Aron avec le SWR Sinfonieorchester de Baden-Baden et Freiburg, au Teatro Real Madrid et avec le Philharmonie à Berlin, Littore et Tribuno dans L'incoronazione di Poppea de Monteverdi au Theater an der Wien, Curio dans Giulio Cesare de Haendel à la Salle Pleyel à Paris aux côtés de Cecilia Bartoli, Aeneas dans Dido et Aeneas à New York et à Moscou avec Les Arts Florissants, Clito dans Alessandro nell'Indie de Haendel au Festival de Beaune et Nanni dans L'Infedelta delusa de Joseph Haydn au Festival d'Aix-en-Provence.

Très demandé pour des concerts, il a interprété le Belshazzar de Handel, avec le RIAS Chamber Choir et l'Akademie für Alter Musik de Berlin, aux Festivals de Salzbourg et de Beaune, à Oslo, Cologne, et avec la Philharmonie de Berlin, la Messe en si mineur de Bach avec la Chœur de la Radio bavaroise dirigée par Peter Dijkstra au Festival Rheingau-Musik et à Munich, la Grande Messe en mi mineur de Mozart, avec l'Akademie für Alte Musik de Berlin, au Teatro alla Scala de Milan et au Teatro Regio di Torino, des Cantates de Bach avec le Bach-Collegium Stuttgart et le chef d'orchestre Hans-Christoph Rademann, la Krönungsmesse de Mozart avec la Düsseldorfer Symphoniker dirigé par Sir Neville Marriner, le Requiem de Johann Christian Bach et le Stabat Mater de Haydn avec Concerto Köln, Apollo dans Apollo et Dafne, dirigé par Rinaldo Alessandrini, pour le Handelfestspiele Karlsruhe...

Ses enregistrements incluent Jubilaeum Virtutis Palatium de Haydn avec la Capella Augustina, Trauermusik de Johann Ludwig et Ode de Haendel pour l’anniversaire de la reine Anne, tous deux avec l’Akademie für Alte Musik de Berlin et Harmonia Mundi. Un enregistrement de cantates de Bach avec le Freiburger Barockorchester et Carolyn Sampson a été publié au printemps 2017.

Les temps forts de la saison 2018/19 incluent ses débuts au Semperoper Dresden en tant que Jupiter dans Platée, le Weihnachtsoratorium de Bach avec le Chœur de la Radio bavaroise et Howard Arman, la Messe en si mineur avec le Concerto Köln à Hambourg, le Requiem de Mozart avec le Nederlandse Kamerkoor, La Messe Solennelle de Berlioz avec Le Concert Spirituel et des concerts avec la Bachakademie Stuttgart et au Bachfest Leipzig.