Anne Derouard

Soprano - La Grande-Duchesse

Diplômée d’un Master de musicologie à la Sorbonne, médaille d’or et Diplôme d’Etudes Musicales du Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice, Anne Derouard a l’honneur d’être invitée à l’Académie Internationale de Villecroze par Dalton Baldwin en 2010.

Toujours désireuse de se perfectionner, elle décide de partir en Russie et suit pendant près de 3 ans un perfectionnement au Conservatoire de Moscou ainsi que de nombreuses master-classes avec entre autres Helena Obraztsova et Galina Vichnevskaïa.

Prix du Concours des Maîtres du Chant Français, Prix du Public et IIIème Prix du Concours International du Médoc, Prix du concours du Bolchoï, Prix du Public et Ier Prix du Concours de l’Opéra de Bordeaux, elle obtient une bourse pour le Festival de Bayreuth.

Après ses débuts dans Cosi fan Tutte au Palais Impérial de Fontainebleau, elle chante le rôle d’Aïda de Verdi en Ukraine puis Brünhild dans La Walkyrie de Wagner. La saison dernière elle était invitée au Philharmonique de Berlin pour chanter la 9ème symphonie de Beethoven, puis Le Barbier de Séville de Rossini en tournée dans toute la France avec Opéra Nomade et l’Opéra de Clermont-Ferrand dans lequel elle a été une Berta très remarquée. Elle participe à la création du spectacle burlesque Les Deevaz mise en scène par Christian Bruster récemment récompensé par un Petit Molière à Paris.

Elle vient d’incarner une Grande-Duchesse de Gérolstein d’Offenbach ovationnée par le public et la presse spécialisée à l’Opéra de Clermont-Ferrand et au Palais des Festivals de Cannes entre autres.

Elle chante sous la direction de chefs prestigieux comme Olivier Holt, Erwan Fauré, Amaury du Closel, Alexandre Myrat, Seitaro Ishikawa, Gaspard Brécourt, Pedro Amaral...dans des lieux tout aussi prestigieux comme la Philharmonie de Berlin, l'Académie de Musique de Kiev, le Palais des Festivals de Cannes, l'Opéra de Clermont-Ferrand, l'Opéra de Bordeaux...

La saison prochaine elle chantera entre autre Le War Requiem de Britten à Nuremberg sous la direction de Joana Mallwitz et fera ses débuts dans Lohengrin avec le rôle d’Ortrud à l’Opéra d’Erfurt.

Ses capacités vocales hors du commun et son talent de comédienne lui permettent d’aborder le grand répertoire français, allemand, italien et russe mais également de passer à des œuvres plus légères comme celles d’Offenbach, d’Oscar Strauss…ou bien aux standards de jazz.

Son coach new-yorkais Neil Semer qui compte de nombreux talents dans son institut comme la renommée Barbara Hannigan la soutient dans ses débuts.