Edito

BON VOYAGE !

C’est toujours avec émotion que nous clôturons une saison. D’année en année, le Centre lyrique assoit sa réputation grâce à vous, qui êtes ou devenez un public averti et exigeant. Poussez la porte de l’Opéra, installez-vous confortablement dans un fauteuil et laissez-vous porter et envahir par vos émotions, laissez vos sens en éveil.

Saint Augustin a dit : « Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas, n’en lisent qu’une page. » Je vous propose de feuilleter le programme de la saison 2017-2018, qui par sa diversité et sa richesse vous accompagnera tout au long de ce nouveau périple, avec trois grandes voix aussi séduisantes qu’étonnantes : Sumi Jo, soprano, Max Emanuel Cencic, contre-ténor et Ian Bostridge, ténor. Vous préférez l’opéra ?

Nous en programmons quatre, signés de G. Verdi, J. Offenbach, et W.A. Mozart, mais n’oublions pas le traditionnel concert de Noël avec l’Orchestre d’Auvergne et un spectacle de théâtre musical décapant qui lancera cette saison. Pour la jeunesse, notre public de demain, nous avons imaginé un programme varié et adapté en étroite collaboration avec les enseignants, les responsables des Maisons de quartier, très investis dans les projets.

Je renouvelle mes remerciements à tous – spectateurs, partenaires publics et privés, mécènes – d’être aussi fidèles. À présent, entrons dans toutes les couleurs de ce voyage riche de promesses, de joies, d’émotions qui ne sont que meilleures si elles sont partagées.

CHUT, PRENEZ PLACE, LE SPECTACLE VA COMMENCER !


Arlette Desgeorges
Présidente du Centre lyrique

 
 

L’OPÉRA SOUS TOUTES SES FORMES

De l’Orféo de Monteverdi, considéré comme le premier opéra de l’histoire de la musique, en passant par les comédies musicales de Broadway, la musique viennoise ou les stars du cabaret des années 30, sans oublier le récital de Sumi Jo, première grande soprano venue d’Asie, repérée par Karajan… La nouvelle saison du Centre lyrique Clermont-Auvergne affiche une fois encore une belle diversité. Cette recherche constante pour renouveler l’attractivité de l’opéra, par sa programmation et ses tarifs très abordables, a permis à la saison dirigée par Pierre Thirion-Vallet de toucher un public de plus en plus large.

Mais le Centre lyrique n’est pas qu’un programmateur. C’est aussi un producteur d’opéra, dont la notoriété monte en puissance au fil des années, notamment grâce à la participation des jeunes lauréats de son Concours international de chant.

Ce sont aussi de très nombreuses actions de médiation, des ateliers, des répétitions publiques, des conférences, des projections, des actions pédagogiques dans les écoles ou les quartiers, qui visent à faire naître des vocations et contribuent à démystifier la chapelle de la musique classique auprès des jeunes générations.

La Ville de Clermont-Ferrand est fière d’accompagner ce renouveau de l’opéra, qui s’inscrit parfaitement dans la volonté de la Municipalité et de ses associations partenaires, pour proposer une offre artistique et culturelle toujours plus ouverte, et qui sache toucher des publics toujours plus divers et nombreux.

Bonne saison lyrique !


Olivier Bianchi
Maire de Clermont-Ferrand
Président de Clermont Auvergne Métropole

 
 

ENCORE !

« VOYAGER, C’EST PARTIR À LA DÉCOUVERTE DE L’AUTRE.
ET LE PREMIER INCONNU À DÉCOUVRIR, C’EST VOUS.
 »

Oliver Föllmi, photographe

Si nous poursuivions notre voyage ? Si notre désir d’escales surprenantes était le plus fort ? Comme la promesse de réjouissantes découvertes… Entre Orient et Occident, nos cœurs balanceront – du baroque au jazz – et se délecteront de toutes ces richesses sonores.

C’est bien cela que cette 2e et ultime saison dédiée aux voyages veut célébrer : l’extrême diversité des voix et des styles, cette mosaïque qui forme un monde, notre monde, et nous façonne siècle après siècle. L’opéra se libérant des contingences purement « géographiques » nous transportera également aussi loin que possible dans notre imaginaire et, enfin détachés de tout repère, nous pourrons toucher du doigt l’essentiel et embellir nos vies des couleurs du monde.

Grâce à Mozart deux fois présent cette saison, Monteverdi prétexte à une délirante variation théâtrale, Offenbach et son testament musical, mais également sur les pas de Schubert, Verdi, Porpora et bien d’autres génies, nous apprendrons la vertu de la tolérance et au-delà de nos peurs ancestrales, à nous aimer dans le regard de l’autre. Avec pour guides Maria Callas, Sumi Jo, Ian Bostridge, Max Emanuel Cencic et toute une kyrielle de talents flamboyants dont les lauréats de notre 25e Concours international de chant, sans hésitation, décidons d’embarquer pour une saison de voyages inoubliables !


Pierre Thirion-Vallet
Directeur du Centre lyrique