Julia Doyle

Soprano

Originaire de Lancaster (Angleterre), Julia Doyle a étudié les sciences sociales et politiques parallèlement à une bourse d'études chorales à Cambridge. Elle débute sur scène en chantant le Messie avec le King’s Consort au Cadogan Hall, avec le Britten Sinfonia / Polyphony, au St John’s Smith Square et depuis, travaille régulièrement avec ces deux formations. Soprano spécialiste du répertoire baroque, elle s'est produite dans le monde entier.

Elle a travaillé avec des chefs tels que Frieder Bernius, Sir John Eliot Gardiner, Matthew Halls, Philippe Hereweghe, Richard Tognetti, Alfredo Bernadini, Györgi Vashegyi, Robert King, Nicholas Kraemer, Juanjo Mena, Sir Roger Norrington, Arsys Bourgogne, Gianandrea Noseda et Trevor Pinnock...

Parmi ses apparitions marquantes, citons des représentations avec le BBC Philharmonic, le Chœur et l’Orchestre Monteverdi, le Britten Sinfonia, le Royal Philharmonic, le RTE Symphony, le Scottish Chamber Orchestra, le London Handel Orchestra, le Concert anglais, le King's Consort, la London Bach Society, l’Orchestra of the Age of Enlightenment, le Collegium Vocale, la Fondation Bach des Pays-Bas, Le Concert Lorrain, la Bayerische Rundfunk, le Kammerchor Stuttgart, l’Orchestre de Chambre Australien, l’Orchestre Baroque de Séville, le B'Rock, le JS Bach Stiftung, le Tafelmusik, que ce soit au Wigmore Hall, au Cadogan Hall, à Londres ou sur la scène du Concertgebouw d’Amsterdam.

Ses engagements récents et futurs incluent la Messe en ut mineur de Mozart à Toronto, Juditha Triumphans de Vivaldi au Concertgebouw, au château de Versailles et au Théâtre an der Wien, Aci, Galatea e Polifemo de Haendel au Festival Halle Handel, des enregistrements de la Passion de Saint-Jean de Bach avec le J.S. Bach Stiftung, une tournée en Europe avec le Chœur et l’Orchestre Monteverdi, le Messie avec le Rias Kammerchor, Tisbe de Brescianello au Festival de Buxton ou encore Le Festin d’Alexandre de Haendel avec la Bayerische Rundfunk.

Elle a récemment sorti son premier enregistrement solo de Purcell avec le luthiste Matthew Wadsworth.