LES CONTES D’HOFFMANN

JACQUES OFFENBACH Billetterie en ligne

OPÉRA FANTASTIQUE EN TROIS ACTES

Musique de Jacques Offenbach
Livret de Jules Barbier
Création : Paris, 10 février 1881

Quittons ce monde

Nous avons choisi la version qui maintient l’ordre Poupée, Julietta, Antonia, parce qu’elle semble raconter l’histoire d’Offenbach vis-à-vis de l’Opéra. Il réussit ultimement dans l’acte d’Antonia à faire un « Opéra » qui mène à une mort symbolique comme l’ultime effort qui est le sien. De plus, choisir le chant et l’expression artistique jusqu’à l’épuisement est son dernier combat contre « la vie bourgeoise », mots qu’il met dans la bouche du Docteur Miracle. Nous reviendrons aux textes littéraires pour tenter de retrouver l’esprit magique et poétique d’Hoffmann l’écrivain et d’Offenbach le poète musicien. Retrouver la cohérence de cette œuvre sans avoir la prétention de l’achever. La respecter incomplète donc énigmatique.

Il s’agit pour Olivier Desbordes qui l’a maintes fois mise en scène, d’achever là un compagnonnage avec toutes ces marionnettes, de faire confiance à la brume, au brouillard, à l’étrange. Les textes d’Hoffmann, l’univers des Fleurs du mal, des poèmes en prose de Baudelaire seront à contribution pour accompagner cette rencontre, toute cette opposition entre les personnages « scientifiques » de l’ouvrage et l’imaginaire poétique, mystique, céleste, étrange comme les vapeurs d’alcool des poètes de la fin du 19ème siècle. Il a donc choisi d’oublier la logique finalement très formelle du récit pour confronter des ambiances, des humeurs comme un spleen lyrique. À partir d’une assemblée croquée par un Daumier sarcastique, il tentera un voyage dans un symbolisme naissant, dans des pays étranges où musique, personnages, anecdotes s’entrechoquent pour passer le miroir et quitter la réalité triviale et quotidienne. Les œuvres ultimes et paradoxales comme le Falstaff de Verdi, La Flûte de Mozart et ces Contes ont toutes en commun un sens très élaboré pour tirer une révérence, faire un pied de nez et s’envoler pour quitter la scène du monde !

 

Coproduction Compagnie Opéra Éclaté / Opéra de Fribourg.

Direction musicale - Mehdi Lougraïda
Mise en scène - Olivier Desbordes et Benjamin Moreau
Costumes - Jean-Michel Angays
Scénographie - Patrice Gouron

Hoffmann - Jean-Noël Briend
Olympia, Giuletta, Antonia - Serenad Burcu Uyar
Lindorf, Coppelius, Dr Miracle, Capitaine Dapertutto - Christophe Lacassagne
Nicklausse, La Voix de la Mère - ND
Frantz, Cochenille, Andrès, Pittichinaccio - Éric Vignau
Luther, Crespel - ND
Schlemil, Hermann - Yassine Benameur
Spalanzani, Nathanaël - ND

Choeur et Orchestre Opéra Éclaté

OPÉRA-THÉÂTRE
VENDREDI 4 MAI 2018 - 20 H
DIMANCHE 6 MAI 2018 - 15 H

3 h entracte compris
Chanté en français

De 12 à 48 €


AVANT-SCÈNE
30 MINUTES POUR DÉCOUVRIR L'OPÉRA !

FOYER DE L’OPÉRA-THÉÂTRE Vendredi 4 mai 2018, 19 h
Animée par Roland Duclos avec le metteur en scène.


AUDIODESCRIPTION Dimanche 6 mai 2018, 13h30
associée à une rencontre avec l’équipe artistique et une visite tactile.
Réalisation www.accesculture.org