Mathieu Pordoy

Pianiste

Originaire du Sud-ouest, Mathieu Pordoy obtient un Premier prix de direction de chant à l’unanimité et avec les félicitations du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, établissement où il a enseigné de 2006 à 2011.

Chef de chant, il a notamment été invité à la Wiener Staatsoper, à l’Opernhaus de Zurich, au Teatro Municipal de Santiago du Chili, le Grand Théâtre de Luxembourg, ainsi qu’à l’Opéra de Monte-Carlo, l’Opéra de Cologne et L’Opéra Royal de La Monnaie… Dès 2008, il devient un partenaire privilégie du Festival d’Aix-en-Provence pour lequel il a travaillé sur plus de huit productions ainsi que l’encadrement de l’Académie du Festival. Spécialiste du répertoire français, il est invité à encadrer de jeunes chanteurs par Joan Dornemann à l’International Vocal Art Institute Tel-Aviv et Montréal, ainsi qu’à l’académie du Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg. L’Opéra-Comique, le Festival Berlioz de la Côte-Saint-André, le Théâtre des Champs-Elysées, le Théâtre du Capitole et l’Opéra d’Avignon le sollicitent régulièrement. Mathieu Pordoy a travaillé sous la direction de chefs d’orchestre tels que Sir John Eliot Gardiner, Daniele Gatti, François-Xavier Roth, Alain Altinoglu, Fabio Luisi, Evelino Pido, Gianandrea Noseda, Mikko Franck…

Son activité comprend aussi de nombreux récitals et concerts avec Yann Beuron à l’Opéra National de Paris, Sabine Devieihle aux Musicales de Normandie, le Chœur de Radio-France au Musée d’Orsay, l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique au Festival d’Edimbourg…

Depuis juillet 2015, il a réalisé les études musicales de Carmen aux Chorégies d’Orange avec Jonas Kaufmann retransmis sur France-Télévision, de Benvenuto Cellini, L’Heure espagnole et L’Enfant et les sortilèges à l’Opéra de Cologne, Werther à l’Auditorio de Tenerife, Tristan et Isolde et Le Barbier de Séville au Théâtre des Champs-Elysées, Così fan tutte et Ariadne auf Naxos au Festival d’Aix, Pénélope, La Voix humaine et Cavalleria/Pagliacci au Théâtre Royal de La Monnaie…

Cette saison 2018-2019 voit ses débuts à l’Opéra National de Paris pour Les Huguenots, en récital avec Michael Spyres aux opéras de Bordeaux et Francfort, ainsi qu’un double début au Carnegie Hall de New York avec John Eliott Gardiner pour Lélio, et en récital avec Sabine Devieilhe.

Parmi ses projets, citons Ariadne auf Naxos et Le Nozze di Figaro, au Théâtre des Champs-Elysées, La Gioconda à La Monnaie, Don Giovanni aux Chorégies d’Orange, Thaïs à Monaco, La Damnation de Faust à Amsterdam.