Micha Tcherkassky

Directeur artistique – Chef d’orchestre – Balalaïka

Né en France, issu d'une famille française et d'une famille russe. Son grand‐père français, René Bergerioux, était premier ténor à l'Opéra de Paris et à La Monnaie (Opéra de Bruxelles), ses grands-parents russes ont fui la Russie lors de la révolution de 1917. C'est son grand‐père russe, André Tcherkassky, qui l’a initié à la balalaïka.

De formation classique, Micka Tcherkassky étudie la balalaïka au Conservatoire Rachmaninoff à Paris, puis se perfectionne à Moscou avec les plus grands maîtres. Il participe au premier concours international d'instruments traditionnels russes à Tcherepovets (Russie) en 1992 où il se distingue en atteignant les demi‐finales. Par son travail il n'a de cesse de faire mieux connaître son instrument rare : la balalaïka. Il poursuit une carrière de concertiste qui l'a mené à jouer entre autre au Kremlin à Moscou (2007), à l’Olympia (2011) et à l’Opéra de Vichy (2013, 2014, 2015).

Micha Tcherkassky joue sur un instrument exceptionnel du luthier Marc Alexandrovitch Koupfer (1930‐1993) faite à Moscou en 1991. C’est un instrument moderne à la sonorité riche, claire et puissante conçu pour les techniques de jeu actuelles. Ce luthier n’a réalisé que 16 instruments joués par les plus grands maîtres et Micha possède la n°12.

Afin de faire connaitre cet instrument rare, Micha Tcherkassky a créé le site Balalaika.fr, véritable encyclopédie consacrée à la balalaïka.