ANTONIO FLORIO, direction musicale

toni_florio_-_imgp4565_-_copia_x2x12.jpgNatif de Bari, Antonio Florio y reçoit une formation musicale en violoncelle, piano et composition sous la direction du célèbre Nino Rota et approfondit ensuite l'étude des instruments anciens et de la pratique baroque. En 1987, il crée son ensemble La Cappella della Pietà de’Turchini qui devient en 2016 La Cappella Neapolitana, et se consacre à la redécouverte du répertoire napolitain des XVIIe et XVIIIe siècles. Il en est un des plus éminents spécialistes.

Parmi les œuvres exhumées par Antonio Florio, citons La Colomba ferita (1670), Il schiavo du sua moglie (1671) et La Stellidaura vendicante (1674) de Francesco Provenzale, Li Zite ‘ngalera de Leonardo Vinci (1722), Il Disperato innocente de Francesco Boerio (1673), La finta cameriera de Gaetano Latilla (1773), Il Pulcinella vendicato de Giovanni Paisiello (1767), La Statira de Francesco Cavalli (1666), Montezuma de Francesco De Majo (1765). Il dirige et enregistre également de nombreuses oeuvres sacrées de compositeurs phares de l’Ecole napolitaine comme Provenzale, Caresana...

Professeur de musique de chambre au Conservatoire San Pietro a Majella de Naples, il développe une importante carrière de directeur musical partout dans le monde, multiplie les succès – encore récemment à Turin pour L’Orfeo de Monteverdi - et reçoit de nombreux Prix pour ses prestations et enregistrements chez Opus 111 et Glossa.

www.cappellaneapolitana.it